a bras ouverts

Un samedi soir, au cinéma de ma ville. Il faisait beau. Raison de plus pour avoir le moral à zéro dans l'environnement ou je vis, privée d'espaces verts pour me balader. Besoin de distraction. Je suis donc allée voir ce film faute de mieux dans la programmation.

Sauf que nous avons pris un encas avant de partir et nous avons frôlé la catastrophe. La baguette avait du se rouler dans la farine de sarrasin. J'y suis allergique et le résultat ne s'est pas fait attendre. Sur une échelle de 5, la crise était à 3.5. Nous nous sommes trouvés à deux doigts de partir aux urgences. Ca s'est calmé et nous sommes quand même allés au cinéma. J'ai mis des lunettes noires car j'avais tout le visage gonflé et tuméfié.

J'ai donc regardé ce film par la seule fente de mes yeux restés entrouverts pour cause d'oedème. J'y ai vu un Christian Clavier, le cheveu et le cran aristocratiques et un Ary Abittan plus vrai que nature dans son rôle de chef de famille rom. Ce couple "gauche caviar" n'est pas sans nous rappeler quelqu'uns. C'est bien interprété mais je n'aime plus Elsa Zylberstein depuis qu'elle s'est faite liftée...

En résumé, ce film est une bonne distraction. A quelques jours des élections, il est un peu satirique. A voir si vous aimez ce genre de comédie. Pas certaine que les cinéphiles purs qui pourraient passer par là apprécient... Moi, j'ai bien aimé.