<$CBTagMedias$>
mercredi 12 avril 2017

à BRAS OUVERTS

Un samedi soir, au cinéma de ma ville. Il faisait beau. Raison de plus pour avoir le moral à zéro dans l'environnement ou je vis, privée d'espaces verts pour me balader. Besoin de distraction. Je suis donc allée voir ce film faute de mieux dans la programmation. Sauf que nous avons pris un encas avant de partir et nous avons frôlé la catastrophe. La baguette avait du se rouler dans la farine de sarrasin. J'y suis allergique et le résultat ne s'est pas fait attendre. Sur une échelle de 5, la crise était à 3.5. Nous... [Lire la suite]

samedi 11 février 2017

RAID DINGUE

Hier soir, au cinéma de ma ville, nous sommes allés voir ce film, comédie de Dany Boon complètement déjantée. Désolée, ce n'est pas très intellectuel mais  nous avions envie de rire, même stupidement, après tout ce que ce début d'année nous a imposé. Bonne surprise, je m'attendais à un humour un peu plus "lourd" alors que ce film est, derrière ses scènes burlesques, beaucoup plus fin et sensible qu'il n'y parait. La question est posée sur la présence des femmes au coeur de ces corps d'élite ou plus simplement dans des... [Lire la suite]
mercredi 28 décembre 2016

DEMAIN, TOUT COMMENCE

Depuis fin juin, nous n'étions pas allés au cinéma faute de programmation à notre goût dans les salles de notre ville. Par flemme d'aller sur Paris, j'ai donc raté, toujours avec Omar Sy, Inferno et l'Engrenage, film tiré du livre de Jérôme Kerviel. Ce film commence comme une comédie légère et hilarante. Ca débute comme une farce avec le grand rire et l'humour décapant d'Omar Sy au bord d'une plage, dans le sud de la France, et une Clémentine Célarié dépassée par les débordements festifs de son employé pas vraiment... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 07:37 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 21 décembre 2016

LE BOSSU

Lundi, congés obligent, j'étais à la maison à tourner en rond et m'ennuyer. La magie de Noël, cette année, n'opère décidément pas. J'ai allumé la télévision sur France 3 et, bien calée dans mon fauteuil, j'ai suivi Jean Marais pour la cent millième fois des fossés de Caylus aux pieds du Régent du Roi. C'est drôle, je ne m'en lasse pas. Ce film de cape et d'épée de 1959 me ravit bien plus que celui, plus récent, où Daniel Auteuil campe un Lagardère plus "cul terreux" que l'élégant et distingué Jean Marais. A la rigueur, je préfère la... [Lire la suite]